Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zack & Lili

Zack & Lili

Toi qui a le fou-rire facile et légèrement cynique, tout en aimant profiter des petits plaisirs de la vie, sois le "bienviendu" chez moi...


Quelques mots d'amour...

Publié par happylili sur 19 Octobre 2009, 20:28pm

Catégories : #je vous aime

Bien que n'étant pas fan de France Gall (mais alors, pas du tout...), il faut avouer que tout est dit dans ce refrain.

J'explique : depuis la rentrée scolaire, j'ai aménagé différemment mes horaires de boulot pour pouvoir récupérer Fils 1er à l'école à 17h30, après l'étude.

Depuis cette fameuse rentrée, nous avons donc 1 heure chaque soir avant que je ne récupère le Mini, pour faire les devoirs et profiter l'un de l'autre.

Sauf que la mise en place des nouvelles habitudes n'a pas été aisée, la faute à l'angoisse du grand face à la "grande école", et à son caractère buté option "je m'en foutiste". Bon, il faut reconnaître que Mère Indigne n'a pas été en reste non plus (mais chut, ça écorne ma réputation de mère parfaite).

Donc, ce soir (pourquoi ce soir, je n'en sais rien), quand mon grand est passé devant moi pour me réciter ses devoirs, je me suis agenouillée devant lui, et bien que dans cette position, il me mette une tête, je lui ai fait une déclaration.

La Mère Indigne : "Mon Loulou, tu sais, je voulais te dire que je suis très heureuse d'avoir changé mes horaires de travail, parce que même si parfois je te crie dessus pour que tu fasses tes devoirs, j'adore l'heure que l'on passe ensemble tous les soirs, rien qu'à deux."

Réaction de l'intéressé : ", c'est vrai ???" (je n'exagère rien pour les yeux, ils lui sont sortis de la tête)

La Mère Fouettarde : "Oui, mon chéri, c'est vrai. Et même que si j'avais su, j'aurais changé mes horaires avant. Parce que c'est bien d'avoir un petit frère, mais être à deux comme avant de temps en temps, c'est bien aussi, non ?"

Le Fils, ébahi et aux anges : "Oh oui maman !"

La Mère Fée Carabosse : "Je t'aime mon chéri."

Le Loulou, définitivement fondu et qui se jette dans mes bras : "Moi aussi, je t'aime Maman !"

Pourquoi n'ai-je pas pensé avant à faire cette déclaration à mon fils ? Je n'en sais rien.

On se laisse prendre par le quotidien, la fatigue, le stress et les habitudes, et souvent on en oublie que nos tous petits, même nos plus grands, ont juste besoin que l'on se pose quelques minutes, qu'on les regarde dans les yeux, et qu'on leur dise "je t'aime".

Je suis heureuse, ce soir, d'avoir eu la présence d'esprit de prendre mon fils dans mes bras, de le serrer fort contre moi, de lui dire tout l'amour que j'ai pour lui, car bien vite viendra le jour où ces mots-là lui seront dits par une autre personne, homme ou femme, qui aura pris la place la plus importante dans sa vie.

Et comme par magie, Maximoy n'a quasiment pas bégayé ce soir.

Quand même, j'ai beau frôlé la perfection, des fois, je mérite des claques...

Commenter cet article

sophie 21/10/2009 10:25


troooooooooop beau !!!!
il devait être heureux le loulou :)


SuperMari 19/10/2009 21:46


Si tu veux, je peux t'en coller ?!.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents